Commentaires de l’APPSQ sur le projet de règlement sur la formation continue obligatoire

L’APPSQ soutient l’OPQ dans sa démarche de rendre obligatoire la formation continue et est conscient de l’enjeu majeur de cette formation surtout à l’heure actuelle.

Concernant le règlement, le nombre d’unités et la période de référence nous semblent tout à fait adéquats. En fait, l’ensemble des articles nous apparait tout à fait approprié à l’exception du second article.

L’obligation de participer à des formations organisées par l’Ordre pose selon nous une apparence de conflit d’intérêts et surtout ne permettra pas d’atteindre le but visé. En effet, le but avancé de promouvoir des formations sur l’éthique et la déontologie nous semble tout à fait noble et justifié. Mais comme l’offre de l’OPQ est diversifiée (gériatrie, antibiothérapie, anticoagulotherapie, analyses de laboratoires, etc.) le fait d’obliger 3 crédits de l’Ordre n’offre aucune garantie de formation en éthique et déontologie… Les montants demandés pour ces formations seront également à contrôler de façon très serrée. En effet, même si nous savons que la formation continue n’est pas un poste générant des revenus pour l’OPQ, la dernière formation, sur les injections est tout de même dispendieuse ce qui nuit à l’intérêt.

Nous suggérons plutôt de prévoir dans ce règlement (si cela est légalement possible) la possibilité pour l’Ordre d’imposer des formations obligatoires (comme celle de la loi41) lorsqu’elle le juge nécessaire (maximum 3 crédits par période) vous pourriez ainsi obliger tous les pharmaciens à faire des formations sur les sujets que vous jugez essentiels à la pratique (comme la déontologie et l’éthique, mais aussi les injections au besoin). Si vous choisissez cette option, il semble essentiel d’opter pour un format « asynchrone » afin que tous puissent y participer. Même si cela ne dépend pas du règlement, d’une manière générale il sera important de développer des outils pour favoriser les formations à distance et asynchrones pour accommoder le plus grand nombre.

Même si cela ne correspond pas à la façon supposée d’émettre des commentaires, nous vous invitons à lire les vives discussions sur ce sujet sur la page Facebook « Pharmaciens et pharmaciennes (membres OPQ) » (le cas échéant, demandez à un pharmacien membre de vous communiquer ces discussions). Vous pourrez après un certain tri, y retrouver des commentaires justes et constructifs :

https://www.facebook.com/groups/PharmQc/permalink/10154904725134485/?match=Z2lyb3V4

Vous trouverez également ci-joint le sondage sur la FC fait par l’APPSQ en 2015. Pour finir, nous souhaitons vous faire part que, selon nous, les problèmes actuels de la profession, accompagnés de la fin de la pénurie, exercent et vont exercer de plus en plus de pression sur les pharmaciens salariés. Beaucoup vont perdre des avantages (comme les formations payées) et de la latitude (pouvoir prendre librement des journées pour assister à de la formation continue) dans leurs conditions de travail. Nous ignorons si l’OPQ a la possibilité via ce règlement de « protéger » la volonté d’un pharmacien de faire de la formation continue, mais la question mérite d’être posée, surtout avec certaines activités, ou types d’activités, obligatoires.

Cordialement.

Au nom de l’Association Professionnelle des Pharmaciens Salariés

Christophe Augé, président de l’APPSQ.

(envoyé à Éric Folot le 15 janvier 2017)

Une réflexion sur “Commentaires de l’APPSQ sur le projet de règlement sur la formation continue obligatoire

  1. Merci Christophe à toi et à l’APPSQ pour ces commentaires. Comme tu le sais, la majorité des administrateurs et moi-même suivons de près les débats sur le groupe FB. Évidemment, tous les commentaires reçus seront lus et analysés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *